Félicitations aux boursiers Schulich Leader 2020

Simon Gauthier et Laurie Dauplaise sont les récipiendaires 2020 de l’Université Laval pour la prestigieuse bourse Schulich Leader. Ils ont été sélectionnés parmi plus de 1 400 candidats à travers le Canada. Ces deux nouveaux étudiants de la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval recevront respectivement un montant total de 100 000$ et de 80 000$ pour la durée de leurs études universitaires au premier cycle.

Simon Gauthier est diplômé de l’École de la Rose Sauvage, à Calgary en Alberta, et débutera cet automne le programme de Baccalauréat en génie physique. Du haut de ses 18 ans, il est ambitieux, persévérant et possède un esprit innovateur. Avec déjà quelques formations en leadership à son actif, il a fait ses preuves lors d’une compétition nationale, et a été sélectionné aux Jeux de la francophonie canadienne en leadership. On dit de Simon qu’il influence positivement sa communauté de par ses qualités humaines, sa grande empathie et son désir de dépassement personnel et collectif. Il réussit dans plusieurs domaines, dont les arts et les sciences, et a remporté le titre de champion Nord-américain lors de sa première compétition internationale au sein de l’équipe canadienne de Biathlon U20. Plus tard, Simon prévoit œuvrer dans le domaine des énergies nouvelles, et rêve de transformer la fusion nucléaire en une énergie propre et accessible à tous. Il croit que cette énergie changera l’avenir de notre planète, et souhaite faire partie de ce changement.

Laurie Dauplaise, âgée de 18 ans, est diplômée du Cégep de Sorel-Tracy et débutera cet automne le programme de Baccalauréat en physique. Elle désire faire carrière dans ce domaine à prédominance masculine, inspirer d’autres femmes à faire de même et ainsi leur apporter de la visibilité dans cette sphère des sciences pures. Récemment, elle a réalisé un projet synthèse visant la réduction de la pollution lumineuse. Après avoir présenté différentes options d’amélioration de l’efficacité de l’éclairage public dans la municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel, l’éclairage retenu a été adapté partout dans la municipalité. D’ici 10 ans, elle rêve de faire découvrir la recherche en physique à la relève, et organiser des activités concrètes visant l’inclusion et l’amélioration des conditions de vie de tous; s’impliquer dans la communauté pour aider les gens à vivre dans un monde meilleur lui sera toujours essentiel.