Une étudiante en génie des eaux récipiendaire de la Bourse d’études Richard J. Schmeelk

photo_leila_pieperLa Fondation Schmeelk Canada offre aux lauréats une occasion unique d’élargir leur réseau et saisir diverses opportunités dans l’ensemble du pays tout en poursuivant leurs études supérieures. Chaque année, la Fondation Schmeelk Canada décerne 10 000$ par trimestre à ses boursiers, renouvelable jusqu’à concurrence 40 000$, pour financer leurs études, ce qui en fait l’une des bourses académiques les plus généreuses au Canada.

Récipiendaire pour l’année 2016-2017 de la Bourse Richard J. Schmeelk, Leila Pieper complétera sa maîtrise en génie des eaux à l’Université Laval, se concentrant sur la modélisation des systèmes urbains d’eau intégrée. Leila est titulaire d’un diplôme de premier cycle en génie civil de l’Université McGill. Parlant couramment l’hongrois et l’anglais, elle est la première canadienne non francophone à entreprendre des études dans le domaine de l’ingénierie des eaux à l’Université Laval, avec l’appui de la Chaire de recherche du Canada sur la qualité de l’eau. Elle est récipiendaire de nombreux prix et bourses d’études, y compris d’avoir été nommée haut diplômé de l’Université McGill en génie de l’environnement en 2012. Leila a été impliquée dans un programme bénévole d’Ingénieurs sans frontières, après avoir mené un projet de développement en immersion française dans une école primaire. Leila est déterminée à continuer de s’impliquer dans des projets jeunesse similaires.